Hypercube Moscou

Hypercube Moscou

« A l'instar de l'International Space Station, l'Hypercube est la matérialisation du plaisir d'innover et d'expérimenter dans les domaines de l'architecture, de la technique, de l'art et des médias ».

Boris Bernaskoni, architecte


L'« Hypercube », créé par l'architecte Boris Bernaskonist, est le premier édifice hightech de la future cité technologique de 400 hectares à Skolkovo. Equipée de la façade multimédia transparente de 415 m² IMAGIC WEAVE, la façade se transforme en écran d'information multimédia. 


Centre de recherche et d'innovation

Non loin de Moscou, un centre d'innovation et de recherche axé sur les domaines des énergies renouvelables, techniques de communication, télécommunications, biochimie et technologie nucléaire sort de terre. Il s'agit de l'« Innovation City Skolkovo » dont le concept est fondé sur les dernières technologies de construction de bâtiments innovants. C'est le cas de l'Hypercube, un lieu central qui abrite des manifestations à caractère informatif.


L'Hypercube

L'« Hypercube » fait de verre, béton et métal a été construit au cœur de la cité technologique par l'architecte Boris Bernaskoni. Ce dernier a opté pour la conception d'une façade métallique en acier inoxydable de 3 200  m² à la fois fonctionnelle et esthétique équipée de la façade multimédia de 415 m² IMAGIC WEAVE.

Pour ce projet, la toile pour l'architecture en acier inoxydable a été conçue par les tisseurs métalliques spécifiquement pour répondre aux besoins du client et a donné naissance au nouveau type de tissu EGLA-MONO 4961.

Cette toile en acier inoxydable possède divers atouts : elle est facile à entretenir, non inflammable, sans maintenance et ne gêne pas la vue depuis l'intérieur du bâtiment. En même temps, le métal tissé laisse passer suffisamment de lumière du jour grâce à un pourcentage de vide de 73% par les fenêtres qui s'élèvent jusqu'au plafond. Toute source d'éclairage supplémentaire est ainsi superflue en journée.

En tant que vecteur de communication du bâtiment, la façade multimédia transparente s'adapte de manière flexible aux exigences des usagers. La façade sert ainsi à l'accueil des groupes de visiteurs en diffusant des messages, des vidéos et des présentations.


La façade multimédia

La façade multimédia se subdivise en deux zones : L'écran principal et la zone de défilement de texte. La zone de défilement de texte de 23 pixels est placée sur le bord inférieur de la façade métallique et effectue une trajectoire horizontale sur les quatre côtés de la façade. Le grand écran principal de 234 m² sur la façade nord est constitué de 322 x 186 pixels.

Dans ce projet, toutes les zones du système de la façade multimédia devaient satisfaire à des exigences spéciales. Avant tout, il a fallu s'assurer que l'ensemble du système était capable de résister aux températures négatives très basses en Russie. Un système de gestion de la température qui arrête l'ensemble de l'installation lorsque la température extérieure chute en dessous de -30°C a donc en plus été intégré afin de protéger la façade multimédia.
L'insertion de sorties de secours dans des parties de la façade en métal tissé constituait par ailleurs un impératif. Des cadres ont été intégrés spécialement à cet effet dans la façade sous formes d'ouvertures amovibles.

Globalement, l'enveloppe extérieure brillante de la façade multimédia transparente concilie parfaitement les aspects d'esthétique, de durabilité et de simplicité d'utilisation.


Utilisation flexible

La technique de commande de la façade multimédia est placée à l'intérieur du bâtiment dans quatre salles de commande. En dépit de la complexité de cette technique, l'utilisation de la façade multimédia peut se faire très simplement depuis une salle de contrôle, sans fil, à l'aide d'un smartphone ou d'une tablette PC ainsi que par le biais de la télémaintenance depuis n'importe quel endroit du monde.

Outre la façade multimédia intervenant comme élément de design, une œuvre d'art japonaise de 260 m² décore la façade sud. HAVER & BOECKER a peint cette création sur les 11 bandes de toiles métallique de la façade.


Hypercube Moscou

Ville

Moscou, Russie

Application

façades, protection solaire

Type d’objet

bâtiment administratif

Architecte

Top