Musée de la zone frontalière d'Eichsfeld

Musée de la zone frontalière d'Eichsfeld

La toile métallique symbolise la frontière. Le tissu métallique semi-transparent EGLA-TWIN 4313 symbolise la situation frontalière sur la façade du musée de la zone frontalière d'Eichsfeld.


Le musée de la zone frontalière d'Eichsfeld a été créé en 1995 dans un ancien bâtiment administratif de l'ex-RDA, situé à la frontière actuelle entre la Basse-Saxe et la Thuringe. Dans cet ancien poste du passage frontalier Duderstadt/Worbis, les visiteurs peuvent s'informer sur l'histoire de la division de l'Allemagne sur une surface d'exposition de plus de 1 000 m². De nombreuses scènes d'origine ainsi que des témoignages, des photos et des films montrent aux visiteurs la réalité de la zone frontalière à l'époque de la division de l'Allemagne. Le musée se conçoit comme un lieu commémoratif de l'histoire de la frontière entre les deux territoires allemands, l'accent étant mis sur la période du rideau de fer à Eichsfeld.  


La transformation

Dans le cadre d'une transformation à grande échelle de l'infrastructure extérieure, un nouveau centre de visiteurs et d'information a été ajouté au bâtiment principal.

L'architecture du nouvel espace se compose de verre, d’acier inoxydable et de béton. HAVER & BOECKER a fourni la façade en acier inoxydable qui habille l'étage supérieur de cette extension. Cette toile métallique semi-transparente de type EGLA-TWIN 4313 symbolise la clôture frontalière ou la situation frontalière.

« L'idée était d'avoir une vue dégagée au rez-de-chaussée du bâtiment et une configuration différente au premier étage où se trouvent les expositions et les informations sur la région et où se déroulent également les conférences. La situation frontalière est matérialisée de cette manière » a expliqué Monsieur Thustek du musée de la zone frontalière d'Eichsfeld dans une interview du journal Thüringer Allgemeinen. « L'architecture comporte également de nombreuses surfaces en verre qui représentent les changements et la révolution pacifique des habitants de la RDA » ajoute Monsieur Thustek.


La façade en tissu métallique

Pour satisfaire aux exigences visuelles, les panneaux d'angle de la façade en tissu métallique ont été repliés à 90° de manière à donner l'impression que la façade se replie sur elle-même.

Sur deux des trois côtés de la façade on peut lire l'inscription peinte en noir « Grenzlandmuseum » (musée de la zone frontalière). L'illumination de la façade à la tombée de la nuit est une autre curiosité. Le musée de la zone frontalière dégage une atmosphère particulière, l'observateur découvre ainsi sans cesse de nouvelles facettes de la façade en métal tissé illuminée.

Au-delà de sa symbolique puissante dans ce lieu, la toile pour l'architecture offre en plus une protection solaire efficace dans les salles de conférence situées derrière. La toile pour l'architecture EGLA-TWIN 4313 brise et filtre les rayons du soleil et procure ainsi aux pièces situées derrière un climat intérieur agréablement frais tout en préservant la clarté du lieu.

HAVER & BOECKER a fourni au total pour ce projet 93 m² de toile pour l'architecture mise en œuvre dans 16 panneaux prêts à monter ainsi que la technique de fixation correspondante, constituée de profilés plats, chapes filetées et ressorts de de pression.


Le musée de la zone frontalière est le plus bel édifice de Thuringe
Le bâtiment lauréat convainc par sa sobriété et sa fonctionnalité.

Dans le cadre de l'opération « Tag der Architektouren », les lecteurs du journal Thüringer Allgemeinen ont élu le musée de la zone frontalière comme étant le plus bel édifice de 2011.


Photos Courtesy of "Foto Grimm Leinefelde"

Musée de la zone frontalière d'Eichsfeld

Ville

Teistungen, Allemagne

Application

façades, illumination, protection solaire

Type d’objet

centre de congrès et de culture, établissement culturel

Architecte

Top